français | English | Español
 
Rapport COP20, Lima, Décembre 2014

Quelles responsabilités le monde nécessite-t-il face aux changements climatiques ?


Pour une nouvelle gouvernance environnementale
par Ricardo Jiménez, Nadia Gianoli, Isis de Palma

La rencontre de Lima avait pour but de discuter quelles responsabilités dont le monde à besoin d’assumer devant les grands défis que fait face la planète, non seulement en lien avec le climat, mais aussi les impacts de la mondialisation et de l’interdépendance entre les pays.

L’évènement visait à consolider et divulguer le document « Manifeste de Lima à Paris ». Pour ce faire, un dialogue a été organisé entre les représentants des pays latino-américains, fonctionnaires d’état, parlementaires andins et dirigeants de la société civile. Comme prévu, le programme comprenait une diversité d’acteurs qui est s’accorde au caractère multidimensionnel du problème de la responsabilité dans les changements climatiques.

Ce document est un avertissement fort et clair, un appel aux gouvernements sur la nécessité d’élaborer un accord international pour que les pays ouvrent leur nationalisme exacerbé en faveur d’un accord efficace qui va au-delà du climat. L’idée est d’établir des nouvelles formes de gouvernance environnementale qui auront les coresponsabilités comme base éthique. L’objectif principal est d’adopter à l’ONU une Déclaration Universelle des Responsabilités Humaines, complémentaire à la Déclaration Universelle des Droits Humains.

Le Forum d’Éthique et Responsabilités (FER) a présenté à Rio+20, en 2012, une première version de cette proposition, exigeant que les pays membres de l’ONU assument leurs responsabilités face à la crise socio-environnementale en réponse à l’ère des limites dans laquelle nous vivons.

La proposition pour un accord climatique global du FER, a été formellement remise au représentant de l’état péruvien, pays organisateur de la COP20. Ce manifeste lancé à Lima par le FER est ouvert pour une consultation publique afin de recevoir des collaborations et adhésions et ainsi initier un processus vers la COP21 à Paris en 2015. Avec lui, est également lancée la proposition d’organiser une Assemblée Mondiale des Citoyens aussi avant la COP21. Cette dernière devra être un processus participatif qui dépendra de l’implication des gouvernements locaux et de la mobilisation de tous les secteurs de la société.

Le Forum Éthique et Responsabilités s’est formé il y a plus de 10 ans avec comme thème central la « responsabilité ». L’initiative de cette rencontre a été coordonnée par Ricardo Jiménez, sociologue chilien, et par Isis de Palma, édu-comunicatrice brésilienne, tous deux membres du FER. La rencontre a aussi été possible grâce au partenariat avec le député andin Alberto Adrianzén qui a également mis à disposition la salle de la Communauté Andine. Cette activité, fut la seule organisée par la société civile à être célébrée à la Communauté Andine – CAN à Lima, tous les autres étaient seulement des États.

Date de publication: 24 février 2015
Réagir à cet article

Réagir à cet article

Les autres articles du réseau
Mentions légales et crédits | Plan du site | Forum public | Suivre la vie du site RSS 2.0