English | Español | français
 

II Assemblée Mondiale des Habitants


Les habitants des campagnes et des villes assument leur responsabilité en exigeant le changement de paradigme
par Cristina Reynals

La Déclaration AMH 2013 décrit l’étape du processus ouvert et démocratique ayant impliqué des organisations et réseaux dans le monde entier pendant l’année 2012, notamment pendant le Sommet des Peuples à Rio, le Forum Social Urbain à Naples et Africités à Dakar, le point culminant ayant été les ateliers thématiques et l’Assemblée de Convergence à Tunis.

Deux ans après la première Assemblée Mondiale des Habitants (AMH) à Dakar, le Réseau des Habitants renouvelle son engagement pour encourager l’exercice des responsabilités par ces acteurs à partir d’une vision g-locale, par le biais cette fois de la Déclaration de la II AMH, dans le cadre du Forum Social Mondial, qui s’est tenue à Tunis durant le mois de mars 2013.

La Déclaration AMH 2013 décrit l’étape du processus ouvert et démocratiqueayant impliqué des organisations et réseaux dans le monde entier pendant l’année 2012, notamment pendant le Sommet des Peuples à Rio, le Forum Social Urbain à Naples et Africités à Dakar, le point culminant ayant été les ateliers thématiques et l’Assemblée de Convergence à Tunis.

Cette Déclaration, soutenue par plus de 240 entités de la ville et de la campagne, venant de 40 pays de tous les continents, souligne avant tout que la logique capitaliste pousse les villes à croitre de façon prédatrice au détriment de la campagne, rendant invisible le fait que les villes sont édifiées par leurs habitants et que les paysans et paysannes sont ceux qui nourrissent la planète. Pour ces raisons, les habitants s’engagent de façon responsable à revendiquer un changement de modèle – paradigme du système capitaliste néo libéral en faveur de la planète et des êtres humains : c’est-à-dire la propriété collective et autres modes de gestion et d’usage de type communal et traditionnel comme des alternatives à la propriété privée, de même que la reconnaissance de la fonction sociale d’un habitat plus juste, humain et durable. De plus, ils exigent la sécurité du droit d’usage et la souveraineté alimentaire, ils revendiquent les valeurs et les propositions sur lesquelles est fondé le droit à la ville, qui prévoit des formes de démocratie participative, directe et communautaire dans le cadre du bien vivre.

Tout cela en renforçant les liens et la solidarité entre les mouvements ruraux et urbains pour la construction des alliances de résistance nationales et internationales et en exigeant un arrêt de la criminalisation des mouvements sociaux et des activistes engagés dans les luttes pour le respect et l’application des droits humains à la terre, à l’eau, à l’alimentation, au logement, à la ville, entre autres.

Ils soutiennent également les luttes qui se référent explicitement aux pactes internationaux en matière des droits humains, comme le Pacte International des Droits Economiques, Sociaux et Culturels, PIDESC, le Droit à l’alimentation, l’Accord n. 169 de l’OIT, ainsi qu’aux lois qui permettent d’éviter tout type d’ expulsion.

Pour plusieurs organisations et réseaux, notamment l’AIH, ce processus de convergence des luttes continue d’être le chemin commun vers la Voie Urbaine et Communautaire. Il s’agit d’un processus d’échanges d’expériences et de stratégies, d’outils partagés, c’est-à-dire du déroulement d’un agenda qui permet d’agir de façon responsable En particulier : devant le Tribunal International sur les Expulsions à Genève (octobre 2013) ; pendant les Journées Mondiales Zéro Expulsions - pour le Droit à l’habitat (octobre 2013) ; en faisant pression sur les gouvernements pour qu’ils assument leurs responsabilités en matière de gestion des biens communs, à travers la Campagne sur la fonction sociale de la terre, de la ville et du logement ; le soutien aux efforts des peuples arabes visant à apporter de nouvelles perspectives à la gestion de la terre et des ressources naturelles, fondées sur les droits humains, de l’environnement et la responsabilité des habitants.

Texte et déclaration :

PDF - 395.3 ko
Texte et Déclaration AMH 2013
Date de publication: 11 juillet 2013
Réagir à cet article

Réagir à cet article

Les autres articles du réseau
Mentions légales et crédits | Plan du site | Forum public | Suivre la vie du site RSS 2.0