français
 

Document de réflexion sur l’Action des Educateurs à l’Environnement


par Yolanda Ziaka

La question de la responsabilité se trouve au cœur de cette action éducative particulière qui est l’Education à l’Environnement (EE). Il s’agit fondamentalement de faire prendre conscience et d’assumer ses responsabilités envers son milieu de vie immédiat, envers l’environnement planétaire, les générations futures, la vie sur la planète…

INTRODUCTION

La question de la responsabilité se trouve au cœur de cette action éducative particulière qui est l’Education à l’Environnement (EE). Il s’agit fondamentalement de faire prendre conscience et d’assumer ses responsabilités envers son milieu de vie immédiat, envers l’environnement planétaire, les générations futures, la vie sur la planète… Cette place cruciale de la question de la responsabilité face aux défis environnementaux avait déjà été ex par l’UNESCO en 1978, dans sa définition des objectifs de l’EE, qui consistent « à amener les individus et les collectivités à saisir la complexité de l’environnement, qu’il soit de type anthropique ou naturel, afin d’être en mesure de participer de manière responsable à la prévention et à la gestion de l’environnement » (UNESCO, 1978). L’exigence de la « participation responsable » indique que l’EE consiste fondamentalement en une éducation à l’exercice d’une citoyenneté consciente et active.

Face à l’ampleur de la crise environnementale globale actuelle et ses répercussions sociales et économiques, l’EE fait aujourd’hui partie intégrante de toute politique d’environnement. Elle s’adresse à tous, des jeunes enfants au grand public, en passant pas des groupes professionnels dont l’activité affecte l’environnement. Elle s’exerce par une grande diversité d’acteurs, individuels et collectifs, organisés ou non, et dans des lieux et lors d’occasions divers : dans l’école, au sein d’associations, dans les médias, dans la rue, à travers le discours des hommes et des femmes politiques. Ainsi, quand on se réfère aux éducateurs à l’environnement, il faut savoir qu’on ne se réfère pas à un corps professionnel clairement défini et délimité. Du point de vue des individus, on distingue des enseignants de tout niveau, des animateurs et militants socioculturels et environnementaux, des journalistes et autres médiateurs, mais aussi de « groupes relais » qui sont les professionnels de divers champs disciplinaires amenés à vulgariser des faits environnementaux auprès du grand public. Du point de vue des acteurs collectifs il s’agit des institutions scolaires, des institutions publiques ou parapubliques, des entreprises et des associations, des collectivités territoriales. Dans certains pays, ils se reconnaissent mutuellement en tant que partie prenante du mouvement de l’EE et travaillent en collaboration et parfois en partenariat.

Il faudra préciser ici que, depuis les années 2000, dans le contexte éducatif de nombreux pays, le terme « Education à l’Environnement » s’accompagne ou a été remplacé par celui d’une « Education à l’Environnement pour un Développement Durable », ou encore par une « Education pour le Développement Durable ». Nous partageons les nombreuses réserves émises par des acteurs éducatifs quant à l’usage médiatique de ces termes et nous préférons pour notre part continuer à nous référer à une « Education à l’Environnement », définie comme une intervention pédagogique et éducative, ayant comme objet les problèmes d’environnement et de gestion des ressources et comme objectifs une acquisition de connaissances et compétences, un changement d’attitudes et de comportements, en vue d’une action civique en faveur de l’environnement (UNESCO, 1978, Giordan & Souchon, 2008). Dans ces termes, l’EE inclut, entre autres, l’éducation à la citoyenneté et l’éducation relative à l’idée de viabilité ou « soutenabilité », néologisme qui permet de ne garder du « développement durable » que l’idée de viabilité socioécologique (Sauvé, 2010).

Du fait de la complexité inhérente aux questions environnementales, éduquer et communiquer sur l’environnement oblige à se référer :
• à des questions de gouvernance : « les règles de gestion de la maison commune au moment où la maison commune devient la planète » ;
• à des questions d’une éthique globale : « notre responsabilité, en tant que citoyens de la planète, à l’égard des autres groupes sociaux, des générations futures et de la vie sur terre ».

Le constat d’une crise profonde dans notre monde globalisé est une évidence : crise multiple, économique, écologique, sociale. Il importe d’être en mesure de reconnaître qu’il s’agit d’une crise systémique : « notre système actuel et fondé sur l’équilibre de la bicyclette : cet équilibre ne se trouve que dans le mouvement, dans la croissance de la consommation, notamment d’énergie et de ressources naturelles, en contradiction flagrante avec la finitude de la biosphère » (Calame, 2009). Or « toutes les crises de l’humanité planétaire sont en même temps des crises cognitives » interrogeant notre système de connaissances (Morin, 2011).

Dans ce contexte, la question de la responsabilité des acteurs d’éducation et, en particulier, ceux actifs autour des questions d’environnement, devient cruciale. Ainsi, notre question de recherche au sein du milieu des acteurs de l’EE a été de savoir : devant la crise actuelle, comment les acteurs de l’EE perçoivent-ils et assument-ils leurs responsabilités, face à trois questions qui désignent les mutations à conduire : les questions d’éthique, de gouvernance, de modèle de développement (passage à une société durable).

Introduction
Chapitre 1 : Points de vue dominants sur la responsabilité
Chapitre 2 : Problèmes liés à l’exercice des responsabilités
Chapitre 3 : Problèmes : causes et dilemmes éthiques
Chapitre 4 : Rôle de facteurs culturels
Chapitre 5 : Propositions de méthodes et d’action
Chapitre 6 : Stratégie future – recherche et action
Références bibliographiques
Contributions d’acteurs

Lire le rapport complet [PDF 695KB] :

PDF - 695.3 ko
DRA Education à l’environnement Juin 2012
Date de publication: 30 juin 2012
Réagir à cet article

Réagir à cet article

Les autres articles du réseau
Mentions légales et crédits | Plan du site | Forum public | Suivre la vie du site RSS 2.0