English | Español | français
 

Bilan 2010 et Perspectives 2011 : une Alliance renforcée


par Manfred Rosenberger

Avant de s’engager dans le programme Éthique & Responsabilités, l’Alliance Internationale de Militaires artisans de la paix avait cinq ans de réalisations importants dans son champ. Nous vous présentons ici le rapport de leurs résultats en 2010 et leurs perspectives pour 2011…

Photo : Dialogue militaires-civils

Après 5 ans d’existence, l’Alliance semble avoir atteint une certaine « maturité », tellement les contacts se sont multipliés et les échanges d’idées intensifiés. C’est pourquoi nous avons engagé au niveau de la Fondation des réflexions pour éventuellement transformer le réseau informel en une structure associative.

Ainsi, l’année 2011 sera vraisemblablement une année de transition non seulement au plan de la politique mondiale, mais aussi au plan de la construction de notre Alliance de citoyens « artisans pour la paix en sécurité ».

Les problèmes de Sécurité (et de Défense) gagnent de plus en plus d’importance dans la mise en pratique d’une « Nouvelle Gouvernance Mondiale » fondée sur des principes de responsabilité et d’éthique universelle. Il suffit de regarder vers le Sud, notamment vers le continent africain, pour se pénétrer de l’idée que le comportement des forces de défense et de sécurité – forces armées, gendarmerie, police, milices – face aux rassemblements des manifestants était décisif pour le déroulement des crises et pour le sort des mouvements révolutionnaires.

La question de se faire entendre et de réussir à faire prévaloir les revendications tenait souvent au fait que le commandement et/ou les unités des forces armées refusaient d’obéir aux ordres donnés par les régents de disloquer les foules en tirant sur leurs compatriotes.

Mais les risques liés à ces renversements de puissances et de structures étatiques ne se limitent pas aux territoires nationaux affectés, ni aux continents infectés. Ils débordent largement sur les structures de gouvernance mondiale et mettent les gouvernements occidentaux, les organisations internationales et les sociétés civiles démocratiques face à des défis énormes de solidarité et de stabilisation.

La raison d’être pour notre réseau international a toujours été de relever ces défis et de promouvoir un dialogue ouvert entre les différents « mondes », parfois antagonistes mais responsables…, de construire la paix et de garantir la stabilité selon des principes de « bonne gouvernance » et dans une « approche globale de la sécurité humaine ».

L’année 2010 a été une année particulièrement chargée de rencontres et d’échanges pour la promotion d’une « culture commune de sécurité ».

Avec le soutien de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme et d’autres partenaires nous avons réalisé des avancées importantes, notamment avec nos deux projets phares : le Colloque International de Dakar et la publication du livre « Guerres, Humanisme et Ethique » de l’écrivain colombien Arturo Guerrero.

Où en sommes-nous en ce début d’année 2011 ?

Lire la suite de l’article

Date de publication: 18 août 2011
Réagir à cet article

Réagir à cet article

Les autres articles du réseau
Mentions légales et crédits | Plan du site | Forum public | Suivre la vie du site RSS 2.0