Español | English | français
 
 
Les étapes précédentes
Alliance pour un monde responsable, pluriel et solidaire (depuis 1995)

Adhésion à une plate-forme commune et développement autour du monde de chantiers de travail interculturels - thématiques, régionaux et socioprofessionnels - qui produiront 61 Cahiers de propositions pertinentes pour mettre en œuvre dans nos sociétés les percées et les évolutions nécessaires à la construction d’un 21ème siècle plus juste et plus durable.


Assemblée mondiale de citoyens (décembre 2001)

Rassemblant 400 participants, point d’aboutissement des chantiers de travail organisés dans le cadre de l’Alliance pour un monde responsable, pluriel et solidaire.


Charte des responsabilités humaines (2002-2010)

Issu de l’Assemblée mondiale de citoyens, un projet international et interculturel autour de la notion de responsabilité, une charte comme point de référence pour des pistes de réflexion et d’actions, des hommes et des femmes pour les mettre en œuvre.

Au début des années 90, plusieurs partenaires de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le progrès de l’homme (FPH) organisent des rencontres continentales, thématiques et socioprofessionnelles qui permettent d’ouvrir leur travail à d’autres initiatives, acteurs, espaces et cultures.

Ce processus aboutit en 1993 à la rédaction de la Plate-forme pour un monde responsable et solidaire. A partir de ce texte s’impose la nécessité de conjuguer diversité des contextes et unité des défis, et d’aborder les problématiques sous trois angles simultanément : par thématiques, par régions du monde et par milieux socioprofessionnels.

En 1996, création de l’Alliance et adoption d’un calendrier commun centrant le travail de la fin du siècle sur la formulation de propositions de stratégies et d’actions impliquant des changements décisifs dans nos modes de vie et nos systèmes de gestion, du niveau local au niveau mondial.

Les chantiers s’internationalisent et se développent, pour aboutir à l’Assemblée mondiale de citoyens, organisée à Lille en décembre 2001.

Après l’Assemblée de Lille, l’« Alliance 21 » s’est peu à peu métamorphosée en un lieu de rencontre et de dialogue informel pour ses milliers d’adhérents, groupes et individus, ainsi que de nouveaux intéressés, et aujourd’hui ses portes restent ouvertes pour partager l’immense richesse de ses travaux, toujours d’actualité, et pour que chacun puisse y diffuser des informations, des analyses, des expériences, des événements à venir, des propositions...

Mentions légales et crédits | Plan du site | Forum public | Suivre la vie du site RSS 2.0